Le Pain De Guylaine

Les stéréotypes de ma génération orientaient les jeunes filles vers des métiers tertiaires alors que j’aspirais à travailler de mes mains. C’est pourquoi, la cinquantaine arrivant et après 35 ans passés derrière un bureau, je décidais d’une reconversion professionnelle et passais un CAP de boulanger. C’est ainsi que j’ai créé ma petite entreprise en janvier 2017 et obtenu la certification bio au cours du même mois.
Je n’ai pas de boutique, je vends toute ma production sur les marchés.
Très attachée à ce beau département du Puy-de-Dôme, il m’a toujours paru évident de me fournir en farines de qualité chez des meuniers et agriculteurs locaux bio : pourquoi aller chercher loin ce qu’on peut trouver à proximité ?
Qu’il est agréable et enrichissant de se déplacer jusqu’au moulin ou l’exploitation et de pouvoir échanger sur les méthodes de fabrication, la provenance et/ou la culture des céréales, les problématiques rencontrées, etc…
Les blés étant cultivés localement, cela implique peu de diversité mais en revanche une grande qualité de céréales. Mes pains sont fabriqués à partir de farines T80, T150, de seigle et de petit épeautre, et mon levain enrichi à partir de ces dernières.
Je travaille chaque jour en direct, c’est-à-dire sans frigo ni chambre de pousse, je façonne à la main et cuis tous mes pains dans un four à bois.
Pour satisfaire le plus grand nombre, je propose à la vente baguettes et bâtards de 300 g, pains de 500 g et 1 kg.


  
Voir le pied de page