Association La Truffe Et Les Oreilles

Historique de l'association

La Truffe et les Oreilles a été créée en 1998.

Elle fut fondée par des individus issus de diverses associations (Toones, Chanson, Ishtar…) ou groupes de la vie culturelle de Bourg-en-Bresse, dans le but de monter des événements culturels et d’obtenir de la municipalité la création d’une salle de concerts.

Jusqu’à la construction de la Tannerie, l’association a organisé de nombreux concerts dans différents lieux de la ville (Vinaigrerie, Rue de la Paix, etc.)

En 1999, La Truffe et les Oreilles signe pour 5 ans une première Délégation de Services Publics (DSP) avec la municipalité de Bourg-en-Bresse en vue de gérer la future Scène de Musiques Actuelles (SMAC). Cette DSP a été renouvelée en 2005 et en 2010.

Pourquoi ?
L’objet de l’association est : « La promotion et la diffusion de spectacles vivants, l’aide à la pratique amateur et professionnelle, l’organisation de rencontres, d’échanges et de formations. »

Cela recouvre de nombreuses activités : organisation de concerts, aide à la répétition, résidences, centre ressources, infos etc., développés dans le projet associatif validé chaque année par l’Assemblée Générale.

C’est au sein de différentes commissions que se discute et se réalise le projet de l’association : accompagnement des musiciens, vie associative, communication,...

C’est l’équilibre de participation des uns et des autres qui permet le bon fonctionnement du lieu et de l’association. L’association a besoin de coups de main sur les soirs de concerts, c'est sûr, mais aussi de personnes acceptant de s’engager et de prendre des responsabilités notamment au sein du CA.


D'où vient le nom de l'association ?
Lors d'une grosse réunion de brainstorming, plusieurs noms avaient été proposés. Les deux qui faisaient l’unanimité étaient « LA TRUFFE », pour mettre en avant la capacité de l'asso à dénicher de nouveaux groupes, fouiner, mais aussi pour signifier « on n'est pas des truffes, faites-nous confiance ! » et « LA MUSIQUE ET LES OREILLES » comme référence directe au monde musical.

Au final, un mix des deux a été adopté, donnant le nom que l'association porte aujourd'hui : « La Truffe et les Oreilles »


  
Voir le pied de page