Les Vergers De L'ilon

Deuxième génération d’agriculteurs sur une propriété acquise depuis plus de 50 ans et sur laquelle a été produit le premier verger de pommes du midi.

D’une surface de 18 ha, elle est située dans la plaine alluvionnaire du Gardon sur la commune de Meynes. Les parcelles sont bordées par le canal d’irrigation de Beaucaire d’un côté, les rives du Gardon un peu plus loin et la roubine du Pradas de l’autre (d’où le nom de l’ilon). Sur cette zone en contrebas nous cultivons 23 variétés de pommes, des prunes, des kiwis, des poires et des nashis. Sur les parcelles plus hautes autour du Mas ce sont les abricots, cerises, figues, asperges, olives, kakis et amandes. Les pêches sont produites sur des parcelles un peu plus éloignées en zone de Costières sur le plateau.

Depuis 2012, la totalité de la production est écoulée exclusivement en vente directe, sur le point de vente de l’exploitation ouvert à l’année, dans deux boutiques de producteurs, chez quelques commerçants primeurs, des restaurants et la restauration collective de la communauté de communes du Pont du Gard, sur quelques foires et marchés, enfin sur internet via le drive fermier du Gard (seulement pour les pommes) sur Nîmes et Alès et sur le site de « la ruche qui dit oui » site de vente aux particuliers en direct des producteurs.


L’Agriculture Raisonnée

Nous pratiquons l’agriculture raisonnée depuis près de vingt ans en améliorant la méthode d’année en année, celle-ci s’appuie sur plusieurs paramètres :
- Le respect du sol (matière vivante).Plus de désherbant depuis 12 ans. Plus d’engrais chimique depuis 2002, seulement un apport de matière organique.
- La diversification des vergers a été mise en place afin de développer la faune auxiliaire, outil important dans la lutte contre les prédateurs.
- Choix de variétés résistantes aux maladies cryptogamiques comme la tavelure (Goldsrush et Pitchounette) ou peu sensibles (reinette grise).
- Travail en relation avec le CIRAME (centre d’information régional agrométéorologique) afin de ne déclencher les traitements que quand cela est vraiment nécessaire. Cela a entrainé une réduction de plus de la moitié du nombre des interventions.
- La flore joue un rôle important, elle sert de refuge à la faune auxiliaire aussi nous devons la protéger.
- Nous utilisons en premier lieu toute la gamme des produits utilisés en agriculture biologique (cuivrol, soufre, carpovirusine, phéromone carpo, phéromone tordeuse, isomate C, isomate OHF, Rak 5, bacillus thuringiensis)
- Nos interventions phyto n’ont lieu que lorsque le seuil de mise en danger de la récolte ou de l’arbre est atteint. Après récolte aucun traitement pour la conservation et le stockage des fruits. Il a lieu en froid normal.

Problématique du voile sur pommes

Ce voile n’est pas autre chose que le dépôt du calcaire de l’eau d’arrosage sur le fruit et s’élimine d’un simple essuyage.
Pourquoi ce dépôt ? Depuis plus de 140 ans les parcelles en bordure du canal étaient arrosées avec l’eau dudit canal. Or, depuis 2 ans, l’arrêt de l’alimentation en eau du canal par décision européenne nous a obligés à trouver d’autres moyens pour irriguer nos parcelles. Nous avons donc procédé à un forage dans la nappe duquel l’eau est très calcaire. Comme notre système d’irrigation s’effectue sur frondaison (arrosage par-dessus les arbres pour lutter également contre les gelées printanières) les fruits reçoivent l’eau qui en séchant forme un voile blanchâtre. Cela se voit particulièrement sur les variétés de pommes bien rouges.




Dans le cadre du réseau Bienvenue à la Ferme nous organisons tous les ans une journée portes ouvertes, elle a lieu le premier dimanche d’octobre. C’est l’occasion de visiter les vergers et pour nous d’expliquer nos méthodes culturales. D’autres producteurs se joignent à nous pour en faire une journée conviviale avec la possibilité de manger sur place avec les produits du terroir.

Nous proposons aussi des visites sur simple rendez-vous.






  
Voir le pied de page