Ferme Happy Culture

Production en agriculture biologique :
- légumes diversifiés
- plants de légumes
- baies de gogi
- fraises, framboises

méthode de production :

la ferme produit sous le label agriculture biologique et s’oblige à davantage de rigueur pour une culture plus naturelle et respectueuse de l’environnement.
elle produit ses plants et utilise en majorité des semences anciennes libres de droit (très peu de semence hybride). seuls quelques plants spécifiques sont acheter à des fourniseurs.
les planches de culture associent plusieurs variétés de légumes pour préserver le sol, favoriser la biodiversité et limiter les ravageurs.
l’eau provient d’une réserve alimentée par une source. l’arrosage est limité par l’utilisation d’un paillage naturel ou à l’aide de toile et par une couverture permanente du sol.
l’eau potable sert exclusivement au dernier rinçage de certains légumes et pour la dilution des purins.
les espaces non cultivé sont entretenus par 2 ânes ce qui limite les temps de travaux et surtout l’utilisation de carburants.
le crottin d’ânes permet un enrichissement du sol.

valeur :
- transparence
- ethique
- respect

historique :

installation en janvier 2018
suite à une reconversion professionnelle, j'ai décidé de créer une ferme eco-logique maraichère et pédagogique.
pourquoi eco-logique? pour une logique de développement économique durable en faveur des acteurs du territoire de la haute gironde.
la haute gironde a un tissu social modeste en comparaison à la gironde et l’aquitaine.
la situation de l’emploi se dégrade avec une évolution annuelle de + 5,3%.
le diagnostique de territoire laisse apparaitre:
- une forte diminution du nombre d’exploitations depuis une dizaine d’années.
- des pratiques agricoles pouvant dégrader l’environnement
- une perte de terres agricoles au profit de l’urbanisation et d’infrastructures (ex.lgv) fragilisant le monde agricole et impactant la biodiversité associée
- un potentiel forestier fragilisé sous l’effet cumulé de tempêtes destructrices successives et du parcellaire restant encore relativement morcelé
- des vulnérabilités importantes aux risques naturels et industriels
mes constats :
au cours de mes années d'enseignement en mfr, j'ai dispensé des cours d'aménagement de l'espace avec des classes 4ème et 3ème, des cours de biologie et d'écologie en bac pro service à la personne et au territoire et j'ai constaté une déconnexion de la jeunesse vis-à-vis de la nature et une inconscience presque totale de notre dépendance à la terre, la faune et la flore.
les citoyens ont besoin de voir, toucher et ressentir la terre pour en connaître ses bienfaits et sa valeur inestimable.
j'ai donc décidé de réagir !
1ère etape : s'intaller en tant qu'agriculteur en maraichage biologique.
c'est chose faite sur 2 hectares situés à donnezac et labellisé bio par ecocert. 1 ha en zone natura 2000 à cavignac.
2ème étape : commercialiser en circuit court et au plus proche de ma production.
3ème étape : installer un verger en l'agroforesterie.
4ème étape : mettre en place des ateliers d'éducation à l'environnement et dispenser des activités pédagogiques à destination des publics scolaires. promouvoir l'agro-écologie.
la ferme happy culture veut, au delà de la seule production agricole, développer l'écologie sociale.
pour cela elle a désire :
- d'ouvrir la ferme sur un parcours pédestre
- d'être un lieu d'accompagnement à l'insertion pour tous public
- de distribuer les surplus de production à l'épicerie solidaire locale
- d'établir des partenariats sur le territoire
aujourd'hui,
le projet est porté personnellement avec mes compétences mon savoir faire et mon outillage.
le projet est soutenu par l'association ideal (initiative pour un développement ecologique alternatif) situé à cavignac qui oeuvre en faveur de l'écologie sociale.
demain,
j'espère que le projet sera porté collectivement. il a été retenu par le programme "vendanges d'idées" et peu être soutenu financièrement s'il s'inscrit dans une dynamique collective.

happy culture, et semons la nature...


 
Voir le pied de page