Apithalie

Professeur d’histoire géographie (à la retraite aujourd’hui) j'ai découvert l'apiculture dans les années 70 après qu'un beau-frère m'ait offert une ruche. 4 ans plus tard j'en avais déjà déjà 80. Cette passion ne m'a plus quitté au point d'en faire non seulement une activité complémentaire (200 ruches aujourd'hui) et un sujet de thèse de doctorat de géographie "Le miel en Afrique de l'Ouest". Je partage aujourd'hui ma vie entre la Bourgogne et le Burkina-Faso.



  
Voir le pied de page