Le Paysan Heureux

Le paysan heureux

Producteur fermier sur le plateau du Mézenc (1100m d'alt.) aux confins de la Haute Loire, de l'Ardèche et de la Lozère.

Nous vous proposons de la viande bovine de race limousine et Aubrac.et de la viande porcine.
L'élevage constitué de 30 mères (vaches), des veaux, 2 taureaux et 15 génisses de renouvellement ainsi que des porcs plein air.

L'alimentation des animaux est produite sans engrais ni désherbants ni produits chimique , au maximum sur l'exploitation (foin et/ou herbe en pâturage et de mélanges de céréales blé, seigle, triticale, pois, fèveroles...).
L'exploitation d'environs 70 Ha se compose de 30 Ha de terres labourables (céréales, lentilles, prairies temporaires (luzernes et trèfles)) dans le Velay volcanique et de 40 Ha d herbes (foin, pâtures, parcours herbeux).

Nous souhaitons offrir à nos clients une alimentation saine, sans OGM, ni pesticides, ni engrais chimiques, ni ensilages.

Les animaux sont traités exclusivement avec de l'homéopathie, de la phytothérapie et de l'aromathérapie si besoin (vétérinaire travaillant avec ces produits).

la ferme a été conduite en AB de 2010 à 2017 puis en 2018 comme le cahier des charges de nature & progrès été mieux en harmonie avec notre vision du BIO.
nous avons fais le choix de passer chez nature et progrès.

Depuis juin 2018 nous somme donc en conversion vers la mention Nature & Progrès.

LES VEAUX :
Nés et élevés à la ferme, ils sont avec le troupeau exclusivement nourris par leurs mères et selon la saison peuvent manger également de l'herbe et/ou du foin à volonté.
Ils sont abattus entre 6 et 8 mois.

LA GENISSE :
Animaux de plus de 2 ans ayant été élevé comme les veaux puis sevré et alimenté comme le troupeau avec foin et/ou herbe et céréales à volonté.
LE PORC :
Les porcelets sont nés sur l'exploitation (2 coches en reproduction) et achetés, en bio ou nature et progrès, à environ 25 kg
Ils sont élevés en bande sur des parcours herbeux avec des cabanes plein air pendant une période de 8 à 10 mois pour un abattage entre 120 et 135 kg.
Ils sont nourris avec un mélange de céréales (produites sur exploitation), de radicelle de brasseries bio (malteur écho), pomme de terre bio (producteur sur une commune voisine), de légumes bio (récupérés dans des magasins bio du coin) et de l'herbe ou du foin (de l'exploitation) les légumes et pommes de terres sont cuits au chaudron.
Lorsque les animaux sont prêts ils sont conduit à l'abattoir du Puy en Velay (certifié Ecocert) ou ils sont abattus et découpés puis transformés selon mes recettes et procédés de fabrication.


 
Voir le pied de page