Retour

Carottes bio

Produit BIO
a carotte cultivée appartient à la sous-espèce Daucus carota subsp. sativus. Celle-ci comprend deux variétés reconnues :

Daucus carota subsp. sativus var. sativus, la carotte de l'Ouest ; cette variété est la plus cultivée dans le monde, sauf en Asie ; elle se caractérise par des organes de réserve orange, jaunes ou blancs et par des feuilles vert-jaune fortement découpées ;
Daucus carota subsp. sativus var. atrorubens, la carotte de l'Est ; cette variété est le plus communément cultivée en Asie ; elle se caractérise par des organes de réserve pourpres ou jaunes, exceptionnellement jaunâtres ou jaune-orange et par des feuilles vert glauque relativement peu découpées4.
En français, la carotte est aussi appelée faux chervis, gironille, pastenade et moulette, ainsi que passenaille ou patenaille en Savoie et dans la zone arpitane en général.[réf. nécessaire]

Botanique
Description
Les principales caractéristiques sont les suivantes5 :

La carotte est une plante herbacée bisannuelle qui peut atteindre jusqu'à 30 centimètres de haut, à longue racine pivotante, le plus souvent blanchâtre ou orange, épaisse et allongée. La tige haute de 30 à 80 cm est rigide et couverte de poils raides.

Les feuilles radicales sont en rosette à la base, les feuilles caulinaires couvertes de poils sont profondément découpées en segments allongés (2-3 fois divisées en lanières élargies vers le milieu, aiguës au sommet, glauques) et dégagent une odeur aromatique de carotte6.

Les fleurs blanches, de petite taille, sont regroupées en ombelles d'ombellule, inflorescence typique de la famille. Ces ombelles ont de 20 à 30 rayons, généralement incurvés vers le sommet et pourvus à leur base d'un involucre de bractées divisées en segments allongés ; chaque rayon porte une ombellule accompagnée d'un involucelle de courtes bractées. Les ombellules réunissent de petites fleurs blanches, avec parfois une fleur centrale stérile rouge pourpre foncé, relativement plus grande, ce qui distingue ces ombelles de carottes au premier coup d'œil. Les fleurs extérieures ont des pétales inégaux, ceux situés vers l'extérieur étant relativement plus grands pour attirer les insectes pollinisateurs. La floraison a lieu de mai à octobre.

Les fruits sont des diakènes incurvés, qui regroupent deux graines striées aromatiques7. Ces graines épineuses portent des côtes munies de 8 à 10 aiguillons qui participent à leur dissémination par les animaux (épizoochorie). Elles sont petites, brun verdâtres ou grises, convexe d'un côté, aplatie de l'autre. Il faut compter 700 à 800 graines par grammes. La faculté germinative est d'environ quatre ans8.


Carotte.



Feuillages de carottes.



Fleurs de carotte.



Diakènes - Daucus carota subsp. maximus - MHNT.



Graphosome rayé dans l'infrutescence caractéristique9.

Géographie
La carotte sauvage se trouve partout en Europe, en Amérique du Nord10, en Asie centrale et occidentale et en Afrique du Nord. Il en existe de nombreuses sous-espèces et variétés.

La carotte cultivée est présente dans toutes les zones tempérées du monde.

Histoire

Différentes couleurs de carottes.
L'ancêtre sauvage de la carotte provient d'Iran, qui reste le centre de la diversité de Daucus carota. La carotte sauvage est une parente de la carotte du jardin. La carotte du jardin produit sa partie comestible la première année et fleurit la deuxième. Il faut réserver la reproduction seulement aux racines conformes à la variété sinon la plante dégénère rapidement vers le « type sauvage », qui est théoriquement comestible mais, en fait, trop amer et fibreux pour être mangé.

La carotte fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du viiie ou début du ixe siècle).

On peut distinguer deux variétés de carottes : la carotte de l'Est et la carotte de l'Ouest.

La carotte de l'Est a été domestiquée au xe siècle et peut-être plus tôt en Asie centrale, dans ce qui est l'Iran actuel. Les carottes de l'Est, encore présentes aujourd'hui, sont souvent violettes ou jaunes et ont parfois une racine branchée. La couleur violette est due à la présence d'anthocyanes.

La carotte de l'Ouest est apparue à la suite de sélections naturelles à la Renaissance, au xviie siècle, en Hollande. C'est la première carotte charnue, dite « carotte longue orange ».

Les variétés maraîchères sont cultivées comme des plantes annuelles car le jardinier s'intéresse à la racine tubérisée et non à la graine. La plupart des variétés cultivées sont de couleur orange. Il existe aussi des carottes fourragères blanches. Des variétés « anciennes aujourd'hui » (cf. catalogue des espèces et variétés) sont aussi de couleur rouge, violette ou jaune.

Culture
Comme beaucoup de plantes à racine pivotante, les carottes ne se repiquent pas, elles doivent être semées en place, avec un semis clairseméNote 1.

La culture des carottes demande un sol meuble et léger, permettant un drainage naturel. L'absence de cailloux, graviers, ou autres obstacles est nécessaire afin d'éviter que les carottes ne fourchent.

Pour une bonne croissance, la carotte a des besoins élevés en eau dans le mois suivant le semis, en azote pendant le développement du feuillage et en potassium pendant la phase de développement de la racine.

La durée de culture s'étale de deux mois et demi à six mois, selon qu'elle est effectuée en pleine terre ou sous abri, et selon la variété. En climat tempéré, les périodes de semis peuvent s'étaler de fin octobre à début août, pour des récoltes de mai à décembre.

Les températures supérieures à 25 degrés en fin de culture ont tendance à rendre les carottes plus amères.

Pour approvisionner les marchés l'hiver, elles sont :

mises en conservation au champ par un labour (Sud-Ouest) ou un paillage (Nord-Ouest) ;
récoltées et stockées en chambre frigorifique (Nord, Belgique...).
Variétés cultivées

Quelques variétés de carottes.

Carottes variées avec fanes.
Plus de 530 variétés cultivées (ou cultivars) sont inscrites au catalogue européen des espèces et variétés et près de 90 au catalogue français. Les principales variétés de carottes cultivées sont de taille (courte, demi-longue ou longue), de forme (cylindrique ou conique) et de couleurs différentes (blanche, jaune, orange, rougeâtre, violette, etc.).

Quelques variétés potagères
Blanche de Kuttingen,
Chantenay à cœur rouge 2,
De Créances,
De la Halle,
De Carentan,
De Colmar à cœur rouge 2,
De Luc,
De Meaux,
De Saint-Valéry,
Géante de Tilques à collet vert,
Longue rouge sang,
Nantaise améliorée
Touchon,
et de nombreuses variétés plus récentes améliorées par hybridation sur différents points et, en particulier, la tolérance à Alternaria dauci telles que :
Boléro
Maestro
Soprano...
Variétés fourragères
Blanche à collet vert hors terre
Jaune du Doubs
En 1986, de petites carottes (« Baby carrot » créée par Mike Yurosek) sont commercialisées et rencontrent un grand succès notamment aux États-Unis. Ces mini-carottes sont souvent utilisées en snack, ce qui représente un énorme marché commercial. Au départ, ces carottes étaient fabriquées à partir de carottes abîmées (donc non commercialisables). Elles étaient retaillées en usine pour ne garder que 5 cm dans la partie saine. Devant le succès rencontré par ces carottes, la variété Imperator a été alors utilisée pour son goût sucré et sa longueur. Pour mieux conserver ces mini-carottes coupées en sac, elles sont traitées au chlore avant l'empaquetage.

Maladies et parasites
Principales maladies

Les principales maladies cryptogamiques sont le mildiou, l'oïdium et l'alternariose.

Maladies de la racine
Fonte des semis, causée par plusieurs champignons du sol,
Fusariose (Fusarium sp)
Maladie de la tache en creux ou « cavity-spot » (Pythium sp)
Maladie de la bague (Phytophtora megasperma)
Pourriture blanche ou Sclérotiniose (Sclerotinia sclerotiorum)
Pourriture noire (Thielaviopsis basicola = Chalara elegans)
Rhizoctone violet (Rhizoctonia violacea)
Rhizoctone brun (Rhizoctonia solani)
Maladies du feuillage
Alternariose, (Alternaria dauci),
Cercosporiose (Cercospora carotae)
Oïdium (Erisiphe heraclei)
Principaux ravageurs

Ravageurs de la racine
Mouche de la carotte (Psila rosae),
Nématodes libres (Pratylenchus, Trichodorus)
Nématode à kystes de la carotte, (Heterodera carotae)
Nématodes à galles (Meloïdogyne sp)
Noctuelle des moissons (Agrotis segetum)
Petite limace grise (Deroceras reticulatum)
Ravageurs des feuilles
Noctuelles défoliatrices (Autographa gamma, Helicoverpa armigera)
Puceron de la carotte (Semiaphis dauci)
Puceron du saule (Cavariella aegopodii)
Psylle de la carotte (Trioza apicalis)
Récolte, conditionnement et conservation

Bottes de carottes.

Carottes fraîches.
Les carottes d'hiver récoltées en octobre peuvent se conserver en cave, à l'abri du gel, souvent dans du sable pendant quelques mois avant qu'elles ne deviennent boiseuses (fibreuses).

Les carottes ne doivent pas être conservées à côté de fruits dégageant de l’éthylène comme les bananes par exemple car ce gaz provoque la sécrétion d’isocoumarine dans la carotte qui devient alors amère.

Les fanes doivent être coupés rapidement après la récolte car ils dessèchent la carotte et "aspirent" des nutriments.

Économie et droit
Format
1kg
En devenant membre d'un locavor, vous aurez accès aux tarifs lors des ventes :
Devenir membre

Où trouver ce produit ?

Pujaut

Dans la catégorie Légumes autour de votre recherche

Le Petit Maraicher Bio propose également


locavor.fr utilise des Cookies afin d'assurer son fonctionnement (aucune publicité).
Plus d'informations ici

Refuser
Accepter