Retour

Concombre long

Nos légumes sont cultivés naturellement en jardin ou sous serre sans pesticides (terme générique qui rassemble les insecticides, les fongicides, les herbicides, les parasiticides).

Plusieurs études épidémiologiques ont démontré qu’une consommation élevée de légumes et de fruits diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. Quelques mécanismes d’action ont été proposés pour expliquer ces effets protecteurs; la présence d’antioxydants dans les légumes et les fruits pourrait y jouer un rôle.

Pour le concombre et le cornichon
Antioxydants (concombre). Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.
Des études ont démontré la présence de composés phénoliques ayant une légère activité antioxydante dans le concombre. Ce pouvoir antioxydant est cependant plus faible que celui d’autres légumes fréquemment consommés comme le poivron rouge, le brocoli, la carotte, l’épinard, le chou, l’oignon jaune, le céleri, la pomme de terre et la laitue. Il n’en demeure pas moins que le concombre, de par sa grande disponibilité et la fréquence à laquelle il est consommé, peut contribuer à l’apport en antioxydants dans l’alimentation.
Des chercheurs ont découvert dans la pelure du concombre une protéine antioxydante appelée peroxydase. Son effet sur la santé n’a pas encore été étudié. Toutefois, la peroxydase du concombre serait comparable à la peroxydase du raifort, un autre végétal. Une recherche chez l’animal a démontré que la peroxydase du raifort pouvait diminuer le cholestérol, les triglycérides et le glucose sanguins et protéger certains tissus contre l’oxydation. On ignore toutefois dans quelle mesure ces propriétés peuvent s’appliquer à la peroxydase du concombre et si elles peuvent se transposer à l’organisme humain.
Eau (concombre). Selon le Fichier canadien sur les éléments nutritifs de Santé Canada, plus de 95 % du poids du concombre cru est constitué d’eau. Cette particularité en fait un légume rafraîchissant tout en ayant une très faible valeur calorique, ce qui peut constituer un atout pour les personnes qui surveillent leur poids.
Format
1u
En devenant membre d'un locavor, vous aurez accès aux tarifs lors des ventes :
Devenir membre

Dans la catégorie Légumes autour de votre recherche

La Ferme Du Pont propose également